Sélectionner une page

La plupart des champagnes proviennent de l’assemblage de plusieurs vins de différentes récoltes. C’est grâce à cette opération que des produits constants et identifiables peuvent être proposés. Comme vous l’aurez certainement remarqué, l’année est très souvent mentionnée sur les bouteilles de vins, ce qui n’est pas toujours le cas avec celles de champagnes. En effet, la présence de l’année sur les bouteilles de champagne est facultative et dépend d’un certain nombre de facteurs. La préoccupation est alors de savoir comment connaître cette année. Eh bien, elle peut se retrouver sur l’étiquette. À la seule condition que le champagne ait été millésimé. Dans le cas contraire, il est difficile de connaître l’année de la bouteille. Envie d’en apprendre plus sur cet univers ? Cet article saura vous apporter satisfaction.

Les champagnes sans année : pourquoi ?

Comme il l’a été dit plus haut, en assemblant plusieurs millésimes de réserve provenant de différentes périodes, on obtient une production régulière. En fonction des années, le climat de champagne permet d’obtenir des raisins de qualité et de quantité variables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les vignerons optent pour le jumelage de productions de plusieurs années dans le but d’obtenir un champagne aux propriétés reconnaissables et constantes.

Les champagnes millésimés sont donc en quelque sorte une signature de la maison. Ainsi, le but du chef de cave est de chercher à créer, chaque année, le même style avec différentes productions. En fonction des maisons, les vins sont constitués majoritairement de pinot noir, de chardonnay et de bien d’autres. Les marques les plus connues optent parfois pour un assemblage d’une dizaine de crus différents pour la production de leur brut sans année.

Les champagnes millésimés : que sont-ils en réalité ?

Le mot « millésime » est apparu plus d’une fois déjà dans cet article et vous ne savez peut-être toujours pas à quoi il fait référence ? Laissez-nous donc vous éclairer.

Le millésime, qu’est-ce que c’est ?

Le millésime désigne en œnologie, l’année d’élaboration et de vendange des raisins. Son indication n’est pas obligatoire sur les étiquettes. Cependant, il faut savoir qu’elle est très souvent employée, car elle est appréciée et très recherchée par les amateurs de champagne.

Quelle est son utilité ?

Le millésime d’un champagne permet de connaître les conditions climatiques de l’année. C’est également grâce à lui qu’on peut suivre le vieillissement des bouteilles et ainsi identifier le moment idéal pour les ouvrir et les goûter. Le millésime indique aussi des données sur le niveau de qualité du champagne. Dans le vignoble de Saint-Émilion par exemple, vignoble bordelais, le millésime 1989 est reconnu comme étant une année d’exception. Contrairement à celui de 1991 qui n’a pas eu la même chance. En effet, les conditions climatiques étaient loin d’être idéales pour la réalisation d’un vin de grande qualité. 

On retient tout simplement que les champagnes millésimés sont des productions issues d’une année particulière où les techniques de vinification, les conditions climatiques…lui ont été propres.

Les champagnes et leurs particularités

On remarque une particularité chez les champagnes. Généralement, le millésime ne peut pas apparaître sur leur étiquette. Pourquoi ? C’est très simple ! En effet, comme vous le savez, ils sont composés d’un assemblage de différentes productions qui datent de différentes années.

Si vous avez donc la chance de tomber sur un champagne millésimé, sachez que celui-ci correspond à un grand champagne provenant d’une année exceptionnelle. Notez également qu’il ne provient que de la récolte de l’année. Pour savoir donc quelles récoltes peuvent être millésimées, il faut recourir au Comité Interprofessionnel du Vin des vignobles de champagne.

La longue maturation du champagne millésimé

Les champagnes millésimés ont besoin de plus de temps afin de s’arrondir, car ils proviennent de vins très puissants. Selon la réglementation, à partir du tirage et pour pouvoir être commercialisés, ils doivent passer 3 ans en cave. Néanmoins, on remarque qu’on excède largement cette durée dans de nombreuses maisons. Certaines cuvées passent parfois plus de 10 ans en cave avant de passer à la vente. Les meilleurs champagnes passent, en effet, plus d’une décennie en cave. Ceux-ci offrent une palette d’arômes incroyable et complexe : épices, torréfaction, fruits secs ou compotés, miel et bien d’autres…

Le champagne millésimé, où l’acheter ?

Internet fait partie de notre quotidien et il est possible d’y trouver tout ce que l’on veut. Il existe donc des sites de confiance sur lesquels vous pouvez trouver de très bons champagnes à déguster. Vous y trouverez les maisons champenoises les plus reconnues, aux vignerons récompensés par les guides de dégustation de renom. Cependant, faites très attention ! Tous les sites ne sont pas dignes de confiance. Renseignez-vous donc bien avant de faire le premier pas.

Quels sont les bons millésimes ?

Si une année vous remarquez que plusieurs maisons sortent la même année une cuvée de millésime, eh bien, sachez que c’est un très bon signe. Les chances pour  qu’il s’agisse d’un bon millésime sont alors très fortes. En champagne, parmi les moins anciens, les millésimes suivants ont une très bonne réputation : 1990, 1996, 2002,2008. Si celui de 2012 donne de bons espoirs, on est optimiste quant à celui de 2015. Cependant, les deux derniers qui viennent d’être cités ne sont pas encore en commercialisation. Pour le premier (2012), il faudra attendre 2016 et pour le second (2015), il faudra attendre 2019.