Sélectionner une page

Déboucher une bouteille de champagne sans perdre une partie de son contenu semble difficile, mais ce n’est pas le cas si vous suivez quelques petites règles ! Alors comment ouvrir une bouteille de champagne sans que la moitié de son contenu ne finisse sous les couvertures ? Nous vous expliquons en quelques étapes comment ouvrir une bouteille de champagne sans que le bouchon ne vole dans tous les sens et que le champagne n’éclabousse le rond. Est-ce exactement l’intention ? Ensuite, ne tenez pas compte des étapes suivantes, retirez la feuille d’aluminium et l’agrafe, secouez la bouteille et laissez le bouchon voler !

Comment ouvrir une bouteille de champagne ?

Le champagne est débouché en trois étapes. Nous vous expliquerons exactement comment procéder.

Étape 1 : Desserrer l’agrafeuse

Retirez la feuille d’aluminium de la bouteille et détachez le fil de l’agrafe, qui est le nom du petit panier en fer situé au-dessus du bouchon. Il est important ici de fixer le bouchon avec votre pouce pour qu’il ne sorte pas directement de la bouteille. Sous l’agrafe du bouchon se trouve ce qu’on appelle le muselet. On y trouve généralement l’emblème du producteur.

Étape 2 : Tourner la bouteille

Le bouchon ne veut pas sortir tout de suite, mais semble être collé à l’épreuve des bombes ? Tenez le fond de la bouteille de champagne dans votre main. Si vous êtes droitier, dans votre main droite. Si vous êtes gaucher, dans votre main gauche. Continuez à maintenir le bouchon fermement en place avec le pouce de votre autre main ! Puis tordez soigneusement la bouteille – pas le bouchon !

Étape 3 : Laisser le bouchon glisser calmement hors de la bouteille

Après un petit tour, vous sentirez la pression augmenter. Si la pression est forte à l’ouverture de l’agrafe, il est important de bien fixer le bouchon. Il faut donc toujours bien tenir le bouchon. Laissez la pression augmenter lentement et laissez le bouchon glisser hors de la bouteille de manière contrôlée.

L’art du sabrage du champagne

Une méthode spectaculaire et historiquement intéressante d’ouverture du champagne est celle du lapin. Cette technique est née au début du XIXe siècle, sous le règne de Napoléon Ier, qui aimait s’arrêter en Champagne avec ses commandants en chef. Ici, plus d’une victoire a été dûment célébrée et grillée. Afin d’ouvrir rapidement la bouteille de champagne, les soldats ont simplement pris leurs sabres en main.

Aujourd’hui, il existe des sabres spéciaux. Avec ce sabre, le goulot de la bouteille est simplement coupé avec l’agrafe et le bouchon. La tête de la bouteille, y compris le bouchon, est projetée hors de la bouteille à 160 kilomètres par heure. Il est important pour le sabrage de bien refroidir le col de la bouteille, de trouver la couture de la bouteille et de la frapper avec le côté émoussé du sabre contre cet endroit. Cela demande un peu d’entraînement, mais c’est une façon spectaculaire et festive d’ouvrir une bouteille de champagne.

Sabrage du champagne

Température de service du champagne

La température idéale de service du champagne varie en fonction du champagne. Servez un champagne brut à 5 degrés. Un Rosé peut être servi un peu plus chaud. Un Vintage doit être servi entre 8 et 10 degrés Celsius pour permettre à son parfum et à sa saveur de se développer davantage.

Comme le champagne doit toujours être conservé au frais, au repos et à l’abri de la lumière, il existe deux façons de refroidir la bouteille à la température de service correcte :

  1. Placez la bouteille de champagne dans une glacière avec beaucoup d’eau glacée pendant 30 minutes.
  2. Placez la bouteille dans le bas du réfrigérateur pendant 4 heures.

Ou faites comme nous : Gardez toujours une bouteille de champagne dans le réfrigérateur. Qui sait s’il y aura quelque chose à célébrer aujourd’hui ! !

Comment servir le champagne ?

Le champagne est à la bonne température et prêt à être servi. Mais quel est le bon verre ? Si vous regardez des films des années 20, le champagne est toujours servi dans des bols peu profonds. Mais ces verres ne sont pas très bons pour servir du champagne, car la largeur du verre fait que le goût pétillant s’échappe relativement vite.

C’est pourquoi les grandes flûtes sont rapidement devenues à la mode. Il convient ici de prêter attention au fait que les flûtes à champagne présentent le fameux Moussierpunkt. À ce petit endroit rugueux du verre, les petites perles de champagne s’élèvent dans le verre et peuvent être observées à merveille.

Les flûtes à champagne modernes sont légèrement plus larges en bas et plus étroites en haut. Ces verres ont l’avantage de bien absorber les arômes du champagne, mais en même temps le dioxyde de carbone ne s’échappe pas si vite.

Pour un grand champagne millésimé, il est assez courant de prendre un grand verre à vin blanc ou rouge. Les verres à vin rouge sont également un bon choix pour le champagne sur glace. Versez délicatement les glaçons dans les verres, puis versez le champagne aromatique.

Pour bien verser le champagne, tenez le verre à un angle de 45 degrés. Versez lentement le champagne dans le verre. Cela empêche le champagne de mousser et de déborder du verre. Veillez à ce que les verres ne soient pas remplis à plus de deux tiers. Cela permet aux arômes dans le verre de se développer de manière optimale.

L’art de la dégustation de champagne

Enfin, le champagne est dans le verre et prêt à être dégusté. Mais comment déguster réellement du champagne ? Faites appel à vos sens pour découvrir le champagne. Voyez, entendez et sentez le champagne avant de le déguster avec une première grande gorgée. Nous vous recommandons les étapes suivantes pour bien connaître le champagne :

Regardez la couleur

Prenez votre verre à champagne et regardez la couleur du champagne. Un champagne Brut frais est clair et brillant et présente un perlage fin. Vous découvrirez souvent de délicats reflets jaune paille ou dorés. La couleur des champagnes rosés nous ravit en passant parfois du rose pâle au riche rose saumon. Les champagnes millésimés ont parfois une couleur plus vive.

Regardez le perlage

Plus le perlage est fin, plus la qualité est élevée. L’intensité et la taille des bulles sont déterminées par la quantité de dioxyde de carbone. Le champagne ne pétille plus ? Ensuite, ouvrez une nouvelle bouteille. Comment les bulles se déplacent-elles dans le verre ? Dans un bon champagne, les petites bulles éclatent à la surface du verre. Dans un champagne moins bon, elles éclatent avant d’atteindre la surface. Que les bulles aillent et viennent comme des fous ou qu’elles soient joliment et élégamment gonflées ne dit rien de la qualité du champagne.

Ecouter

Le champagne de haute qualité se caractérise par le fait que les bulles de gaz carbonique ascendantes sont plus petites. Ils indiquent un long processus de fermentation, qui donne au champagne sa qualité. Le fin crépitement des bulles semble particulièrement festif. En fait, on dit que le son d’un bon champagne est plus élevé que celui d’un vin mousseux ordinaire.

L’odeur

Aussi variés que soient les champagnes, leurs arômes le sont aussi. Ils vont des arômes fruités subtils, souvent le délicat parfum typique de la levure, aux délicats arômes de pain grillé, en passant par les parfums floraux, de caramel et de noix. Prenez le verre à champagne par le pied afin que le champagne ne se réchauffe pas et pénétrez un peu avec le nez dans le verre et sentez brièvement. On peut distinguer différentes odeurs. Cela dépend de l’âge du champagne et du cépage. Le champagne n’a pas de parfum ou a une odeur désagréable ? Il y a de fortes chances que le champagne ne soit plus bon.

le goût

Mais maintenant, il est temps de goûter enfin le champagne. Prenez une grande gorgée de champagne pour qu’elle mouille toute votre langue et que vous utilisiez toutes vos papilles gustatives. Laissez-vous surprendre par le goût de votre champagne. Parfois, avec un champagne au parfum floral, vous découvrirez des arômes fruités ou des saveurs complètement nouvelles et différentes de l’arôme annoncé.

Servir le champagne correctement

Conseils pour le service

Il y a des occasions où vous voulez habiller un peu votre champagne. Il existe de nombreuses façons de faire briller encore plus votre champagne. Faites briller vos flûtes à champagne, ouvrez votre champagne et laissez-vous inspirer !

Voilà nos idées !

Champagne et fraises

L’option romantique. Surprenez vos proches le jour de la Saint-Valentin ou vos mamans le jour de la fête des mères avec un délicieux champagne servi avec une fraise. Charmant, festif et un peu romantique. Par exemple, prenez un bon champagne demi-sec ou un champagne rosé et ajoutez une fraise dans le verre. Le champagne légèrement sucré s’harmonise parfaitement avec la douceur subtile de la fraise. Avec le rosé, la couleur de la fraise fait ressortir la couleur du champagne.

Champagne au citron vert et à la menthe

Vous cherchez un apéritif rafraîchissant ? Le champagne avec le citron vert et la menthe est une combinaison merveilleuse pour une soirée d’été. Le soleil se couche, le foyer de l’arrière-cour est douillettement chauffé et vous sirotez une bonne coupe de champagne avec une fine tranche de citron vert frais et une feuille de menthe. Profitez-en ! Également merveilleux avec un champagne sur glace.

Champagne sur glace

Vous cherchez un rafraîchissement par une journée d’été ? Une coupe de champagne pétillante est toujours une bonne idée Pour plus de fraîcheur, nous vous recommandons une coupe de champagne sur glace. Qu’il s’agisse de Moët & Chandon Ice Impérial, de Veuve Clicquot Rich ou de Pommery Blue Sky, qu’il s’agisse de champagne blanc ou rosé, en bouteille normale ou magnum, le principe est toujours le même. Prenez un grand verre, remplissez-le soigneusement de glaçons, soulignez le goût individuel du champagne selon votre goût personnel avec une framboise, une fraise, une tranche de citron vert, d’orange ou de pamplemousse, une feuille de menthe, du concombre ou du céleri. Les maisons de champagne donnent des conseils individuels sur les différents champagnes de glace.